LE FOOT FEMININ - LIMOUSIN

LE FOOT FEMININ - LIMOUSIN

LIMOGES FC / FRANCE POLICE Mercredi 5 octobre 1983 à Limoges

LIMOGES FC   2-1   FRANCE POLICE

Mercredi 5 octobre 1983 à Limoges

Match amical

 

 

LIMOGES / FRANCE POLICE : 2-1

Mercredi 5 octobre 1983 – 20h00

A Limoges (stade de Beaublanc), Limoges FC (D2) bat France Police 2-1 (1-1). Buts pour Limoges de Marcel Campagnac (27’), Hervé Goursat (58’sp) et pour France Police de Rousse (35’). Arbitre : M. Lafarge (Boisseuil). 300 spectateurs. Aucun avertissement.

Limoges FC : Jean-Noël Dusé (Denis Sarrazin 46’) – Daniel Goutoule (Patrick Dalby 24’), Charles Jean (Francis Smérécki 46’), Antoine Wojcik, François Haution (Eric Lucantis 46’) – Jean-Jacques Bois, El Hocine Ben Saïd (Jean-Louis Pauline 7’), Eric Dewilder (Hervé Goursat 46’), Marcel Campagnac (Patrick Deveau 46’) – Maurice Amouyal (Fabrice Faye 46’), Mario Relmy (Gilles Bélières 46’). Entraîneur : Robert Dewilder.

France Police : Maurel (Fréjus) – Trenoras (Eds Montluçon), Robert (Rochefort FC), Peignoix (Saint-Dizier), Muscat (Stade Français) – Denis Goavec (Montceau-les-Mines), Rousse (Fenouillet, Gall, Concarneau 75’), Gérard Maillard (Besançon, Farrugia, Nice, 46’) – Tur (Béziers, Justek, Saint-Dizier, 60’), Kutermak (Red Star, Legros, Longjumeau, 80’), Perz (Saint-Omer).

 

C’est un bon petit entraînement qu’a effectué le Limoges FC. Pas seulement l’équipe de deuxième division, celle de CF4 également. Ce sont en effet deux formations bien distinctes qui ont pris le meilleur sur l’équipe de France de la Police.

Une manière comme une autre d’éviter de prendre des risques tout en permettant ensuite aux réservistes renforcés par Smérécki, Goursat, Wojcik et Bois de se frotter à une bonne opposition.

La principale crainte, à une semaine du déplacement à Marseille, c’était en effet la blessure. Si certains évitèrent de se livrer, cela n’empêcha pas Ben Saïd de quitter le terrain après sept minutes de jeu et Daniel Goutoule après vingt-quatre minutes pour de légères élongations. L’un et l’autre ont très vite compris qu’il n’était pas utile d’insister. Ils regagnèrent sagement le vestiaire en compagnie du kiné.

En ce qui concerne le match, il n’apporta guère d’enseignement. Ce n’était pas non plus le but recherché. Le public eut néanmoins l’occasion de voir trois buts.

Le premier fut l’œuvre de Marcel Campagnac, de la tête, à la réception d’un corner d’Amouyal (27’, 1-0). Le deuxième fut aussi celui de l’égalisation, Rousse, le joueur de Fenouillet et de la France Police, bénéficie d’un service du montluçonnais Trenoras pour tromper Dusé d’un tir croisé (35’, 1-1).

Enfin le troisième fut inscrit par Hervé Goursat sur pénalty peu après la reprise. Pénalty sanctionnant une faute du niçois Farrugia  sur le réservice limougeaud Gilles Bélières (58’, 2-1).

 

Tir de Jean-Jacques Bois



28/10/2018
0 Poster un commentaire